• 26 Feb, 2024

Suggéré:

Québec, le 19 janvier 2024 – Les enquêteurs du projet MALSAIN du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), assistés du Groupe tactique d’intervention et d’autres unités du SPVQ, ont procédé hier à l’arrestation de quatre individus âgés entre 27 et 34 ans pour du trafic de stupéfiants et possession d’arme à feu.

Les suspects, deux hommes et deux femmes, ont été arrêtés lors de deux perquisitions qui se sont déroulées dans des résidences situées à Sainte‑Brigitte‑de‑Laval et à Limoilou. Les individus ont été remis en liberté par sommation.

 

Voici ce qui a été saisi lors de la perquisition : 

 

  • Une arme longue de type AR-15
  • 1 pistolet à air comprimé
  • Environ 200 comprimés de méthamphétamine
  • Une trentaine de médicaments d’ordonnance
  • Environ 70 grammes de cocaïne
  • Plusieurs cellulaires et outils destinés au trafic de stupéfiants
  • Un véhicule

 

Le projet MALSAIN, une initiative du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), a été lancé en février 2019 afin de contrer une hausse de violence liée au trafic de stupéfiants du crime organisé. Il regroupe une vingtaine de policiers du SPVQ provenant d’unités d’enquêtes, de services spécialisés et de la patrouille. Depuis, plusieurs arrestations ont été effectuées pour des vols qualifiés, des introductions par effraction, des agressions armées, du trafic de stupéfiants ainsi que des actes de violence et un bon nombre d’armes à feu ont été saisies.

En octobre 2020, un financement du gouvernement du Québec a permis au SPVQ de poursuivre et de bonifier le projet MALSAIN, permettant ainsi aux enquêteurs qui y sont attitrés d’être mieux outillés afin d’agir avec plus de robustesse et d’agilité à la lutte contre les armes à feu et les groupes criminels. Cette aide financière a été versée grâce au Fonds d’action contre la violence liée aux armes à feu et aux gangs (FACVAFG) du gouvernement du Canada et s’inscrit dans la Stratégie québécoise de lutte contre la violence armée soit la stratégie CENTAURE.