ven. Déc 4th, 2020

Photo : Stéphanie Pelletier

Feu De Forêt Majeur De 4 Alarmes À Val-Bélair

En début d’après-midi le 21 mai les pompiers du SPCIQ sont alertés par plusieurs appels 911 qui mentionnent qu’un feu serait pris dans le champ dans le coin des rues d’Édimbourg et l’esplanade à Val Bélair. La caserne 12 est la première sur les lieux confirme un feu de broussaille en progression rapide due à l’herbe sec et les vents forts. Très rapidement l’intervention monte en 4e alarme vue la progression rapide et le danger imminent aux habitations à proximité. Les pompiers spécialisés en feux de broussailles des casernes 10, 6, 12 et 8 sont mobilisés et travaille avec acharnement sous le soleil de plomb avec de l’équipement spécialisé (VTT/remorque à outils divers, etc.). Les patrouilleurs du SPVQ procèdent à l’évacuation des habitations (environ 50). La SOPFEU est également avisée et demandée en assistance vu la grandeur du feu et la difficulté à approvisionner en eau tous les véhicules. L’étendue du feu de broussaille couvre la route de l’Aéroport, la rue de l’Esplanade, la rue d’Édimbourg et les tours d’Hydro-Québec à l’intersection rue d’Édimbourg/rue de l’Everest. Les paramédics sont aussi présents au cas où un pompier serait atteint d’un coup de chaleur. Le feu est déclaré « Aggravation improbable » à 20 h 50. Les pompiers ont quitté tard en soirée hier soir vu que la noirceur de la nuit rendait toute opération impossible. Ils étaient cependant de retour très tôt ce matin pour vérification.

Conseil De Prévention

Les conditions météorologiques sont présentement très propices à l’éclosion des feux d’herbes, de broussailles et de forêts. Nos partenaires de la SOPFEU indiquent que l’indice de feu est extrême pour le secteur de la Capitale-Nationale et qu’il y a interdiction de faire des feux à ciel ouvert dans la forêt et à proximité de celle-ci. Le brûlage de rebuts, de feuilles et d’herbes représente des dangers de propagation d’incendie. Ne brûlez jamais de rebuts, des feuilles, de la pelouse et optez pour des solutions sécuritaires comme :

  • La collecte des résidus verts
  • Le compostage
  • Les écocentres

Selon les informations de Bill Noonan, officier média, SPICQ

Texte : Thomas Breton et SPCIQ
Photos et Vidéo : Stéphanie Pelletier, Junior Cabana et SPCIQ

Merci À Stéphanie Pelletier Et Junior Cabana pour leurs images

  
  
  
  
  
  
  
  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *