ven. Déc 4th, 2020

Le publique présent leur de la réunion Photo : Jessy Pouliot, Jessy Pouliot Photographie

Des Estacade De Sapin Pour Aider À Diminuer Les Inondations À Beauceville

Le publique présent leur de la réunion Photo : Jessy Pouliot, Jessy Pouliot Photographie

La ville de Beauceville a proposé, appuyé du génie des eaux, Bryan Morse, la pose d’estacades de sapin sur la rivière Chaudière. Les estacades seront situées en amont et en aval des Rapides du Diable.

« Les estacades de sapin sont déjà en essai à Saint-Raymond »

Nous expliquait M. Morse lors de sa présentation.

Ils sont déjà en service depuis 2016. Elles ont pour but de retenir le train de glace qui arrive de Saint-Georges et de Notre-Dame-des-Pins et ainsi laisser le temps à la population d’évacuer. Ils devanceront aussi le couvert de glace du côté de Saint-Georges et Notre-Dame-Des-Pins. L’ingénieur a comme autre projet de faire la gestion des barrages (Lac-Mégantic, Sartigan et gonflable) pour créer le couvert de glace et de travailler sur l’amélioration d’un système d’alerte précoce. Lors de sa présentation, M. Morse mentionnait que le 5 avril, il y avait déjà 36 embâcles présents sur la rivière Chaudière et que les glaces avaient commencé à travailler à cause des hautes températures et des pluies du 15 avril. C’est ce qui a mené à la débâcle du 16 avril. Il nous a aussi informés que la « deuxième inondation » était en eaux libres, comme celle de Sainte-Marie.

L’étude

Bryan Morse, Ingénieur Civile Et Génie Des Eaux Photo : Jessy Pouliot, Jessy Pouliot Photographie

Pour envisager cette solution, l’ingénieur a fait l’étude de l’inondation de cette année et des plus importantes après 1991. La construction d’un barrage aurait été trop coûteuse, il n’y avait pas de place pour l’installer et pas de bassin assez gros pour retenir l’eau et les glaces. Le dragage de la rivière a aussi été envisagé, mais le ministère de l’environnement a refusé à cause des coûts trop élevés.

La pelle amphibie

L’embâcle sur Beauceville Photo : Jessy Pouliot Photographie

La ville est présentement en négociation avec la ville de Saint-Raymond pour emprunter la pelle amphibie pour défaire les glaces lors des débâcles et intervenir sur la rivière.

L’estacade de sapin

Exemple D’Estacade De Sapin Photo : Jessy Pouliot, Jessy Pouliot Photographie

Une estacade de sapin consiste en plusieurs sapins attachés les uns aux autres avec un câble de fer. Il serait relié sur les deux rives de la rivière. La ville tentera de l’installer avant l’hiver, mais ce sera très difficile, vu les délais de livraison et le manque de collaboration des citoyens pour l’installation de piliers sur leur terrain.

S’il le faut on va exproprier pour construire l’estacade.

François Veilleux, Maire De Beauceville
M. François Veilleux, Maire De Beauceville Photo : Jessy Pouliot, Jessy Pouliot Photographie

Les coûts

M. Luc Provençal, Député De Beauce-Nord Photo : Jessy Pouliot, Jessy Pouliot Photographie

Ce projet coûtera environ 300 000$. Le gouvernement paierait la facture au complet, vu que c’est un projet à l’essai, mais normalement il faudrait que la municipalité paie le quart de la facture. Le gouvernement sera présent pour l’aide financière et pour la recherche de solution.

Texte Et Photo : Jessy Pouliot, Jessy Pouliot Photographie