dim. Nov 29th, 2020

Image : Pixabay

Des Élèves, Personnels Enseignants Et Parent Ont Dû Dormir À L’École Du Aux Conditions Climatiques

Aujourd’hui, le mardi 26 février 2019,  tous les établissements et/ou édifices administratifs de la commission scolaire Beauce-Etchemin sont fermés pour la journée. Pour les activités prévues en soirée et pour les cours du soir de la formation professionnelle et de l’éducation des adultes, la population sera avisée en cours de journée.

Quant aux services de garde des écoles, leur ouverture est dictée par la politique adoptée à cet effet par chaque conseil d’établissement.

Le mauvais temps d’hier n’a pas permis à certains transporteurs scolaires de ramener les enfants à la maison. Ainsi, au moins 70 élèves ont passé la nuit dans des écoles à Ste-Marie et à St-Isidore, de mentionner Jacques Légaré, porte-parole de la CSBE.

Écoutez Jacques Légaré ici

Les commissions scolaires des Navigateurs, de la Côte-du-Sud et des Appalaches sont également fermées ce mardi.

Les écoles Jésus-Marie de Beauceville et Vision Beauce sont également fermées. Le Cégep Beauce-Appalaches à St-Georges, Lac-Mégantic et Ste-Marie est fermé cet avant-midi et la situation sera réévaluée dans les prochaine heures.

Il y a également fermeture du Cégep de Thetford et du Collège de Lévis. Finalement, Transport Autonomie Beauce-Etchemins annule ses activités pour la journée.

Une Expérience Inusitée Pour Des Dizaines D’Enfants Ayant Dormi À L’École

Les enfants ayant été forcés de dormir à l’école en raison des routes impraticables lundi soir resteront marqués, certes, mais pas traumatisés.

C’est du moins la prétention de Nathalie Poulin, directrice de l’École Barabé-Drouin, qui a elle-même passé la nuit à l’école primaire de Saint-Isidore avec quelques dizaines d’élèves, certains enseignants et même deux parents. Ceux-ci étaient restés coincés après s’être rendu à l’école pour aller chercher leurs enfants.

Tout le monde a été nourrit, les enfants ont pu être rassurés et des matelas ont été installés dans la bibliothèque, dans le gymnase et dans certaines classes. Selon Nathalie Poulin, les plus jeunes ont bien dormi et la plupart des élèves ont plutôt apprécié cette expérience inusitée.

Jouer l’extrait ici.

Précisons que l’école primaire de Saint-Isidore était encerclée par des routes fermées lundi soir, de sorte que seuls des parents possédant des tracteurs ou des motoneiges ont été en mesure de braver la tempête pour offrir un transport à certains enfants.

Texte : Coolfm 103.5